L'histoire d'un pays

Ce n'est pas un hasard...
si la bami orne ses chèques des armes de Navarre

Depuis plus d'un siècle, l'histoire de la Banque Michel Inchauspé fait partie de la grande Histoire navarraise, faite par des hommes d'exception. Famille, entreprise et Pays fusionnent pour le développement d'un territoire chargé de petites et de grandes histoires.


Le Royaume de Navarre

Henry IV, Roi de France 1594-1610

C'est en 1134 que naît le Royaume de Navarre.

Si de nos jours celui-ci n’est plus représenté que par un territoire formé de deux provinces du Pays basque, l'une en France, l'autre en Espagne, il fut pendant plus de cinq siècles un royaume étendu qui canalisa le pèlerinage de Compostelle, et surtout fit côtoyer dans une même entité politique, des autochtones, des francs immigrés, des musulmans et de prospères communautés juives. 

Entre 824 et 1234, ce vieux pays de Navarre a engendré pas moins de 16 rois, sans jamais renoncer à sa tout aussi noble tradition pastorale, creuset dans lequel s’est fondue une partie de l’identité de ce peuple.

En 1512, au cours des guerres de religion, la Navarre, terre de tolérance et d'échanges commerciaux, fut envahie par Ferdinand le Catholique. Catherine et Jean d'Albret quittèrent alors Pampelune pour se réfugier de l'autre côté des Pyrénées, à St-Jean-Pied-de-Port, qui devint ainsi la dernière capitale des Rois de Navarre. Quelques décennies plus tard, leur petit-fils, Henri de Navarre dit Henri IV, devenait l'un des plus grands Rois du Royaume de France.

 

La conquête des Amériques

Dès la fin du XIXe siècle, les contraintes économiques poussèrent plusieurs générations de Basques à écrire un nouveau chapitre de l’histoire d’Euskal Herria. Ce peuple d’aventuriers à l’esprit d’entreprise se lança alors dans la conquête de nouveaux espaces, au-delà de l’Atlantique. Jusqu’en 1914, beaucoup émigrèrent vers les terres vierges d’Amérique du Sud, promesses d’avenir et de richesses, puis se tournèrent en direction de la Californie. 

À cette époque, Jean-Léon Inchauspé, grand-père fondateur de la future banque la bami, joua un rôle clé dans le financement de ces rêves d’Eldorado. Les contrats qu’il proposait étaient simples et déjà basés sur une confiance réciproque : il avançait l’argent du voyage sur une simple promesse de remboursement, une fois fortune faite " aux Amériques " par les émigrants.

 


De la révolution industrielle à l'effort de guerre

La confiance de Jean-Léon Inchauspé s'étendit également aux clients de son activité traditionnelle de négoce de tissus, entraînant naturellement la création de " comptes clients ". Ceux-ci impliquaient des délais de paiement et des intérêts, bien souvent réglés en laine de brebis, matière première exploitée par cette clientèle rurale. La Maison Inchauspé créa alors une usine de retraitement de la laine, aux portes de Saint-Jean-Pied-de-Port.

La naissance et la croissance de la Banque Auxiliaire Michel Inchauspé sont totalement ancrées et imbriquées dans l’histoire de son beau Pays de Navarre. Une banque régionale aussi liée au destin de la France, en participant activement à la levée de l’emprunt national en monnaie or pour financer l’effort de guerre en 1914.

 

Œuvrer pour l'avenir...

À la question « Que signifie pour vous être basque aujourd’hui ? », Jean-Paul Inchauspé, cinquième génération de la lignée et actuel Président directeur général de la bami, répond : « Être basque, c’est à la fois une filiation et une éthique. C'est ressentir cette force intérieure que nous ont transmise nos aïeux, et marcher dans les traces qu’ils nous ont laissées. C’est œuvrer au quotidien tourné vers l’avenir. C’est aussi nourrir son ambition d’une vision moderne et sensée de ce que sera, pour les générations futures, le Pays Basque ».

Née pour et par cette région au caractère fort, la bami s’est rapidement forgé une solide réputation dans le Sud-Ouest, à l’image même de son fondateur et de ses héritiers.

Dans le contexte de globalisation et de mondialisation que nous traversons depuis les années quatre-vingt-dix, être et rester une banque de proximité impliquée sur son territoire, prêtant uniquement l’argent qu’elle capitalise et favorisant systématiquement la sécurité dans une prise de risque extrêmement mesurée, relève de la prouesse.

Depuis cinq générations, notre banque a su s'inspirer des valeurs authentiques du peuple basque pour s'adapter à un monde qui évolue : Amour de la famille et fidélité à sa terre ; promotion des vertus de courage, de pragmatisme, de confiance et de tolérance ; respect du travail bien fait et de la parole donnée.

Nous évoluons pour rester ce que nous sommes. Nous cultivons nos racines pour grandir dans un monde nouveau.

Michel Elhuyar (Dir. Engagements et Suivi des Risques), Jean-Paul Inchauspé (Président), Pierre Fourquet (Dir. d’Exploitation – Pilotage du réseau d’agences et du Pôle Entreprises)